L’exposition de la maison des Glycines à Parigné l’Evêque (près du Mans) fut une exposition personnelle remplie d’émotions, de rencontres et de partages incroyables. Le plus marquant fut cet échange très riche avec trois enfants voisins du lieu d’exposition (une sœur de 12 ans et deux frères de 7 et 9 ans). Ils m’ont interrogé sur la technique, comment je faisais notamment pour transformer le dessin au fusain en tableau d’art numérique. Cet échange m’a vraiment conforté dans ma démarche artistique, j’étais ému. Le jeune frère de 9 ans, prénommé Franck, m’a affirmé à la fin de notre échange qu’il allait se mettre au dessin. Je ne sais pas si un artiste pouvait espérer meilleur commentaire. A bientôt, Monor.

 

 

Partagez ce tableau avec vos amis

panier